• in

     

    In

     

    Des immobilités, des courses, des surfaces et profondeurs complices

     

    Un silence ciment

     

    Un être à sa recherche permanente

     

    Morts et naissances perpétuelles

     

    Au soleil, les yeux qui se plissent

     

    Une lumière, un amant

     

    Fertile journée, chair ardente

     

    In, énigme et pourtant universel

     

    Au ciel, les yeux qui se plissent

     

    Une lumière, un fil d’argent

     

    In,

     

    La pluie change de quartier

     

    Mars varie

     

    S’envolent fureurs et papiers..

     

    in

    in


  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Mars à 16:52

    Un beau texte et une magnifique photo.Il faut être in,

    Bonne soirée.

    2
    Lundi 12 Mars à 16:53

    Une magnifique photo et un texte très plaisant ...

    Merci à vous tous pour se plaisir de vous lire .

    Bises amicales de Christiane

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :