• peu à peu ( déc 2015)

     

     

    Peu à peu, les peuples se regardent.

     

     

     

    Les guerres caméléons cependant s’étendent avec des visages et des masques terrifiants. Les bêtes enclines au combat rôdent,  attaquent,  déchirent, et se sauvent dans les faubourgs et les forêts souvent mal entretenues.

     

     

     

    Les massacres et les carnages se succèdent et l’humus médiatique se nourrit des images mortifères.

     

     

     

    La chasse aux images tourne en boucle et tous les chasseurs et limiers des pays racontent comment tendre les pièges et faire battue des hommes devenues loups barbares.

     

     

     

    A la vie : citoyens !

     

     

     

    à pleins bras, à pleines mains : La  République, la démocratie,

     

     en  têtes : la volonté obstinée de résister au mal, aux petites exigences

     

    en  esprit : la laïcité,

     

    en  bouches, les mots qui unissent et protègent

     

     

     

     

    Peu à peu, je devine les peuples se reconstruire et reprendre conscience, les yeux dans les yeux.

     

     

     

    J’ai aussi vu des hommes qui se tiennent  par la main...

    peu à peu ( déc 2015)

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Janvier à 15:21

    Je pense que tu es optimiste et c'est tant mieux, mais les morts innocents s'entassent tous les jours . Le pouvoir, la haine de l'autre, l'insouciance des conditions de la vie , et les armes font des victimes quotidiennement.. 

    Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :