• Georges Gaste

                                                   Un Orient sans mirages: Georges Gasté 

     

    Exposition du samedi 4 novembre 2017 au dimanche 18 février 2018 Musée Lambinet Versailles

     

    Dans la grande famille des Orientalistes, Georges Gasté (1869-1910) est un peintre et photographe atypique : alors que le voyage en Orient servait le plus souvent à reproduire en atelier les fantasmes de quelques uns, cet artiste a pleinement vécu l’Orient, immortalisant en reporter inspiré les populations locales qu’il côtoyait, en Algérie, puis en Egypte et en Inde.

     

    Recherchant jusqu’à l’obsession l’émotion et la vérité, George Gasté a créé une oeuvre vibrante et forte, qui affirme un regard d’auteur d’une surprenante modernité, notamment dans ses photographies.

     

    L’exposition Un Orient sans mirages a été conçue comme une suite logique de celle que le Musée Lambinet a consacré du 20 mai au 16 juillet 2017 au peintre orientaliste André Suréda, composant ensemble une « saison orientaliste » à Versailles.

     

    L’exposition consacrée à Georges Gasté répond à un double objectif : raconter l’histoire d’une vie et d’une oeuvre confondues, mais aussi inviter des artistes contemporains, français et orientaux – Nadia Benchallal, Jean de Boysson, Jacques Chauchat, Hugues Decointet, Faisal Samra – à réagir à l’oeuvre de Gasté.

     

    Une manière de nous faire comprendre qu’à toutes les époques, des artistes ont créé des passerelles fécondes entre Orient et Occident, à l’image de ces peintures et photographies de Gasté, invitations au voyage, mystérieuses et poétiques, qui racontent un Orient à la charnière entre deux siècles, bien loin d’un mirage…

     

    Commissariat : Aude de Tocqueville
    Scénographie : Pierre David

     

    Je suis allé à l'expo et j'ai passé la passerelle 

    et photographié ses toiles et photographies.


    philippe

     

     

     


    2 commentaires
  • Dimanche


    Un dimanche avec le soleil d’hiver. Tout un dimanche avec les grands enfants à la maison. Une action en appelle une autre, sans presse et le dimanche se fait rite. On est à peine dans l’attente des plaisirs. Le temps se suffit. Les paroles tournent dans l’air et se posent sur le rebord des tasses de café. Il y a le chat qui ruse et qui quémande ses croquettes à chacun qui descend les escaliers. Je regarde ce petit tableau familial en pensant que la vie a belle allure. Ensemble  


    1 commentaire
  • Le chemin

    Je ne suis qu'un passager, rien de plus rajouterait Arthur.


    Lui était un piéton.

     

    Sédentaire comme le jardinier, les chemins sont en surface de ma mémoire.

     

    Bientôt une grande marche buissonnière, à l'orée de l'été 2018.

     

    Ce chemin au pied des vignobles de Mareil sur loir,

    s'accroche à mes pensées.

     


    1 commentaire
  • Début janvier gris, ciel bas et presque triste. Je regarde le jardin qui heureusement est pourvu de plantes au feuillage persistant, au bambou sacré avec ses boules rouges, aux cyclamens rouges et blancs qui égaient la terrasse. J'écoute oui FM et la mélancolie frappe à la grande porte vitrée. Le monde tremble, tue, reste toujours si effroyable. La mort se taille la part du lion. Il fait bon se mettre des couleurs dans la tête. Alors pourquoi pas imaginer de nouvelles fleurs dans le jardin. Alors le gazania pourrait bien faire partie du mercato d'hiver.
     
     

    Gazania (Gazania), plante estivale de plein soleil

    Gazania, (Gazania), fleur du jardin

    Le gazania est la plante idéale à choisir, si vous voulez apporter de la couleur, de la gaité, ainsi que de la chaleur sur vos parterres rocailleux ou sur vos jardins d’agrément, de juin à octobre. Plante annuelle ou vivace selon les variétés, d’origine sud-africaine, le gazania vous séduira d’emblée par ses magnifiques fleurs riches en couleur, semblables à celle des marguerites, avec des pétales s’organisant autour d’un pédoncule, souvent jaune.

    La tige verte est très fine et peut atteindre quelques fois les 30 centimètres, selon les variétés. Ne florissant que sous un fort ensoleillement, la gazania est aussi très utilisé pour savoir s’il va faire beau ou pas, dans la journée. En effet, dès que le temps se couvre un peu, les fleurs du gazania restent closes. Certaines espèces supportent un petit 0° mais elles sont, en général, peu rustiques.

    • Famille : astéracées
    • Type : annuelle (vivace pour certaines espèces)
    • Origine : Afrique du Sud
    • Couleur de la fleur : jaune, blanche, orange, rouge, rose, grenat, violet
    • Hauteur : 15 à 30 cm
    • Semis : oui
    • Bouture : oui
    • Plantation : printemps
    • Floraison : juin à octobre

    Sol et exposition idéale pour planter un gazania au jardin

    Pour avoir une magnifique floraison tout au long de l’été, il est recommandé de planter le gazania dans un sol ou une terre à la fois riche en humus et sablonneux. Sans oublier une très forte exposition au soleil.

    Date de semis, plantation et bouture du gazania

    La plantation du Gazania se fera au printemps, tout comme le semis. Si vous pensez, multipliez vos gazanias, ne programmez les boutures qu'en été.

    Conseil d’entretien et de culture des gazanias

    Très rustique, le gazania ne demande pas de soins particuliers, encore moins d’arrosage régulier. Juste une exposition aux rayons du soleil et votre gazania fleurira de plus belle.

    Maladies, nuisibles et parasites du gazania

    La pourriture grise, les pucerons noirs.

    Emplacement et association favorable des gazanias

    Le gazania se cultive tout aussi bien en rocaille ou sur les balcons, avec le millepertuis, l’érigéron ou encore les variétés de gaillardes.

    Variétés conseillées de gazania pour avoir de jolies fleurs

    En dehors des espèces hybrides, le gazania compte pas moins d’une quinzaine de variétés dont les plus connues sont : le gazania splendens, le gazania longiscapa fleurs jaunes), le gazania pavonia (fleurs orangées avec traits noirs), le gazania rigens (fleurs orangées)…

     


    votre commentaire
  • Ce matin,


    Ce matin, lever à l'aube pour préparer un chocolat onctueux " à l'ancienne comme aux ENF" et presser les oranges pour la petite famille.
    Puis reprise d'un rêve le tout allongé au bord de ce jeudi.
    Mince le RV chez le dentiste !.......

    - "Peccable" les ratiches sont ok

    et dans la foulée
    essai d'une technique de magnétothérapie pour traiter les acouphènes. why not !
    Balade où rien d'important ne s'est produit avec ce bonheur extraordinaire cependant de regarder Versailles de part en part, avec une brume d'un autre siècle qui enveloppait les silhouettes et les néons criards.
    Une belle journée ordinaire, au rythme unique de mes pas, sans grand dessin avec le cœur près du ciel.
    Il est temps de préparer tranquillos les 3 sortes de lasagnes de notre belle italienne.
    Ensemble

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires