• René Char - ses mots - les mots qui me viennent.

    René Char - ses mots - les mots qui me viennent.

    A la maison, les branches des arbres secouées, la pelle à neige accoudée au comptoir ;

    les idées maculées de blancs souvenirs, je mets le temps devant moi.

    Je pense à la partie de pétanque future, aux avenirs malicieux des proches, au lait, pain et

    consorts à acheter.

    Avant de mettre les chaussures de montagne, un peu de Char me mettra en appétit.

    Je lis " Venasque" p 20 de Nu perdu.

    Les gels en meute vous rassemblent,

    Hommes plus ardents que buisson ;

    Les longs vents d'hiver vont vous prendre.

    Le toit de pierre est l'échafaud

    D'une église glacée debout.

    J'aime beaucoup les textes de René Char

    et je me plais à croire à ceci :

    " A chaque effondrement des preuves le poète répond par une salve d'avenir."

    Faîtes amis lecteurs

    belle journée

    et provisions d'étoiles.

    Ensemble près de la fontaine.

    philippe

     

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 8 Février à 15:36

    Voila de saines occupations hivernales.

    Bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :