• Toutes ces questions

    Prenons comme point d'appui à la réflexion : une partie de pétanques.

    Vous avez un joueur, au geste appliqué d'ordinaire, rationnel, calme et compétiteur.

    Vous avez un autre joueur, littéraire, appliqué aux circonstances, énergique et passionné.

    Le premier s'appuie sur la méthode et analyse la partie en cours pour progresser et gagner. Un partenaire idéal.

    Le second s'appuie sur la terre, s'inspire du temps et des gens qui passent, voir des arbres qui secouent leur chevelure d'été, prend le ciel à témoin et se rappelle toujours à sa volonté de durer. Il aime aussi gagner. Il aime perdre aussi car cela l'amuse. Il connaît ses limites et aime à surprendre voir à se surprendre. Il s'étonne de lui-même. Sa plus grande compétition est de se vaincre en tout premier chef.

    Le premier joueur gagnera beaucoup plus de parties que le second, améliorera son style et mémorisera la technique comme un sportif. Bien sûr d'autres motifs de joie à jouer et d'humanité lui seront propres. Il améliorera ses connaissances en la matière boulistique.

     Le second s'appuiera sur les parties pour faire de bons mots d'esprit, se rappeler les moments et le feront sourire pour agrémenter et vivre d'autres parties d'existence. Il tentera cependant de s'améliorer dans son jeu de boules.

    Le premier s'appuie  sur la connaissance.

    Le second s'appuie sur son esprit, non sur le hasard, sur son expérience réfléchie, à ce qu'il est en réalité. Il essaie de mettre en concordance, au lancer de boules, ses paroles, ses gestes, ses pensées, ses actes techniques  ( ancrage au sol, respiration abdominale, équilibre, visualisation) pour approcher le bouchon ou cochonnet, dans le geste du pointeur d'idées.

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Août à 17:06

    On peut jouer aux boules soit en dilettante et pour se divertir, soit pour gagner  en étant un compétiteur et là la donne n'est plus la même.

    Bonne fin de semaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :