• une trace

     

    Une trace.

    Tout savoir, je le laisse aux premiers de cordée, aux premiers de la classe.

    C'est déjà si difficile de s'abandonner à soi, à vivre comme l'écrit Sylvain Tesson.

    Juste une trace pour se détacher de l'existence sans heurt et sans reproche intime. Une volonté farouche de ne pas se laisser intimider par les faux savoirs et les guerriers stratèges.

    Se lever et se remettre en marche chaque matin pour aller au bout de soi-même, à travers la chair des hommes et de la vie. Les verbes attendent devant la porte et laisse la nuit mordre leurs plus beaux infinitifs.

    Une trace pour ne pas mourir en pensées.

    une trace

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :