• crocus

    crocus

    focus de vie

    salut les amis


    1 commentaire
  • la mouette rieuse

    plane au dessus du grand bassin

    Apollon, non loin, trône sur son char

    février à peine frileuse

    se promène dans le jardin

    du roi qui va rentrer 

    d'un instant à l'autre

    de nulle part


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  •  

    J’ai vu les plus grands.

     

    Le mutilé de vie qui parle à la nuit.

     

    Celui qui  fait de la dignité le sens à la vie.

     

    Celle qui boit le soleil à grandes rasades d’illusions.

     

    Miche qui joue avec l’ambre, l’or, les blancs et les bruns d’existence

     

    L’ignorant qui sait caresser les étoiles

     

    L’anonyme que la foule ignore

     

    L’employé qui a fait un chemin à travers maquis, marais et fausses pistes

     

    Le maître à rêver qui refroidit les cauchemars

     

    L‘ethnologue qui franchit les frontières et les temps

     

    Le jardinier amoureux de sa terre

     

    La silhouette qui hante ma mémoire

     

    Le passant au bord du destin

     

    Le passager toujours à sourire aux autres

     

    Le quoiqu’il se passe continue à croire à l’impossible humain

     

    Le vieil homme qui parle de capacité à accomplir de grandes tâches justes et importantes

     

    L’enfant de ma rue qui marche vers demain.

     

    J’ai vu les plus grands.

     


    4 commentaires
    1. L'hiver

      L'hiver reste pour moi la saison des week end sous la neige avec les scouts ENF, décembre avec l'anniversaire du fils, date si proche de Noel, qu'il faut faire attention à ne pas mettre le sapin avec sa date d'anniversaire. C'est ce bon silence en forêt, ces brouillards terribles sur la route et si beaux, lorsque l'on marche en belle compagnie. C'est l'automne qui emporte ses pourpres et ses voiles dorés pour laisser place à tous les gris et rondes du vent. Ce sont ces dernières feuilles qui ne résistent pas à l'envie de mourir auprès de leurs sœurs parties bien avant. C'est aussi ce temps suspendu avec des gens qui se rencontrent et se racontent leurs intimes espérances. L'hiver; c'est l'écriture qui reprend ses droits.
                                                                                      Ensemble

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique