• Histoire de vous rejoindre en pensées, voici des morceaux choisis, des mots qui parlent de la marche. La meilleure façon de marcher, c'est de mettre un pied devant l'autre et de recommencer. Oui certes Bernard. C'est aussi de se dire qu'il y a autant de façons de marcher que de marcheurs. Tu pourrais dire Jean Michel que c'est une façon comme le vélo de se vider la tête ou l'esprit, d'écarter le superflu et d'attendre l'élémentaire, le vital. On oublie pourquoi on marche, mais on y va comme le disait Victor Hugo. Je te rejoins Michel, marcher, penser ne va pas sans l'autre. Te fâches pas Michel, même si nous ne sommes pas du même siècle, je t'emprunte tes mots pour suivre ta pensée. Jean Jacques écrivait qu'il n'avait jamais tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été lui que dans les voyages fait à pied et seul. Il y a dans même une promenade une manière d'être à soi, d'être plus au monde, plus relié et plus près de son être. Ensemble

    marcher


    1 commentaire
  • le chemin

    une vie

    à partager le présent

    ensemble


    votre commentaire
  •  Sur son blog, intitulé « Homme libre », le Suisse John Goetelen médite sur les motivations qui conduisent des hommes et des femmes à prendre la route vers Compostelle. Source : la Tribune de Genève.

    J'ai depuis longtemps l'idée de suivre un chemin, comme je faisais enfant. J'ai l'idée d'emprunter le chemin de St Jacques  et aussi de retrouver d'autres chemins, des lieux que j'ai aimés, que je voulais fréquenter, rencontrer et revoir des personnes aimées ou à aimer.

    Sur mon carnet bleu, j'ai écrit 

    me baigner avec Jean Pierre à Azay le rideau, refaire du canoé avec pascal et henriette sous le pont du Gard, marcher avec Bernard sur les lieux de son enfance en Bretagne, peindre à Dinan avec Rinat, revoir le vieil homme de Crête, passer une nuit à Val-croissant, manger dans un jardin avec Bernard B, arpenter le salon de l'agriculture avec Fernand, marcher à Avignon pendant le festival,  visiter Versailles avec Annette, faire le tour des grands lacs avec un guide, aller chez l'ami de Jean Paul au pays des truffes, descendre le Loir de la flèche au Lude ou l'inverse, voir les papillon à Honfleur, jouer aux échecs avec Clémentine, repeindre le ciel sous peine de décevoir, manger à Pierrefonds chez Loic, user mes chaussures de marche sans vergogne, voir le Maroc avec les yeux de Yahya, me promener dans la rosalie  remise à neuf de dominique, voir la fameuse grange d'Aude, imaginer le train bleu sur place, faire un café philo avec julien, me baigner nu de nouveau à Colioure, marcher dans Céré la ronde, aller en bais de Somme avec Isabelle, marcher sur le GR10 avec Jean Michel C,  faire théâtre de vie...

    avec un livre à la main et un  message à l'usage de mes enfants amélioré.

     

    Il n'y a pas de délai, pas de date, pas d'obligation

    simplement des motivations multiples. Un peu de mise à l'épreuve, un peu d'introspection, un peu de physique, un peu de révélation, beaucoup de liberté, un peu de conscience, un chemin pour  les autres , un chemin pour soi, une confrontation avec moi-même...

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique