• le gué

     

    La plaine fertile de Mareil sur loir écoute le loir, où des sandres près du vieux moulin, se disputent une place dans un creux de rive, à l’abri des silures. Le bruissement des dernières feuilles de peupliers dissipent les craintes et les doutes. Le promeneur à la chemise blanche glisse sur le chemin et passe devant mes souvenirs. Il semble être en paix avec lui-même.

     Il marche vers Luché en tenant une branche de noisetier dans la main droite. Il s’arrête pour écouter un merle qui fait des allers et retours incessants entre son nid et les berges de la rivière encore couverte de brumes bleuâtres.

     L’homme reprend sa promenade sans hâte. Ses pensées filent vers La flèche  plus loin en aval. Elles s’effilochent dans les nuées sans s’accrocher aux dogmes pointus, ni aux clochers voisins. Notre marcheur d’une soixantaine d’années regarde les colverts et les remous de leur sillage en présence de son âme. Maître de lui-même, sa puissance de vie irradie les simples alentours. Je l’entends d'ici, murmurer des vœux à la terre entière.

    Sa dernière lecture de longue portée, l’arrête cependant dans sa communion avec les autres  - Qu’est ce que sont ces champs morphiques ? lui qui connaît les champs et les prés, voir les champs magnétiques,  mais ces plans là, le conduiraient, il le sentait,  à d’autres questionnements à distance inconnue.

    Bon sang, de dit-il, j’ai perdu le fil de mes liens avec mes morts et mes vivants bien à moi. C’est un peu en face de Gallerande qu’il  sentit à nouveau le bien-être l’envahir à nouveau. Il salua avec un sourire bienveillant un groupe d’enfants, allant  faire pétarader l’année 2014, mourante à la  nuit prochaine..

    Je reconnus alors, Maurice revenu sur les terres d’écriture, s’évanouir dans nos mémoires encore vives et chaudes.

    Ensemble à passer le gué 2015.

    le gué


  • Commentaires

    1
    philippe
    Dimanche 9 Décembre 2018 à 17:49

    Le champ morphogénétique (ou « champ morphique », « résonance morphique » ou « champ de forme ») est une expression qui définit un champ hypothétique qui contiendrait de l'énergie ou de l'information sans être constitué de matière (atome, électrons, etc.). Ces champs seraient déterminants dans le comportement des êtres vivants notamment en ce qu'ils hériteraient d’habitudes de l’espèce par « résonance morphique »n 1 et que leurs actions influenceraient les dits « champs de forme ».

    Il s'agit d'un concept qui n'est pas scientifiquement validé, donc qui se limite à une croyance.

    Les promoteurs de cette croyance,à l'instar de Rupert Sheldrake, établissent une analogie entre cette notion et celle de champ de force, telle qu'elle est définie en physique. Cependant, les champs de forme n'ont aucun support vérifiable ni réfutable, ils échappent donc par définition à toute possibilité d'expérimentation scientifique.

    L'idée a été adoptée par diverses pensées pseudo-scientifiques. Les ondes et champs de forme ont été popularisés par la spiritualité New Age.

    source: wikipédia

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :