• Sorbier et Sureau

    Sorbier et Sureau

    Leurs fleurs sont blanches. Voilà leur point commun et ils commencent par un s.

    Bon au fond du et des jardins ( un bout de jardin ensemble Cathy), il s'agit bien d'un sureau. Il vit d'ordinaire dans un sol riche en azote. Les Germains consacraient cet arbre à la déesse Holda qui selon la légende vivait dans le tronc d'un sureau. Les Irlandais croyaient que les sorcières chevauchaient des branches de sureau.

    "Le sureau noir, Sambucus nigra, est un bel arbuste familier de nos campagnes, souvent autour de ruines où il pousse spontanément et peut même devenir envahissant. Le genre Sambucus compte une vingtaine d’autres espèces dont les plus cultivées sont des cultivars de Sambucus nigra et de Sambucus racemosa, le sureau à grappes rouges. Toutes appartiennent à la famille des Adoxacées (ex-Caprifoliacées).

    Le plus souvent arbuste de 3 à 5 m de hauteur, sa croissance est rapide ( exact)  et il peut former un arbre de 8 à 10 m en terrain fertile et frais, en situation abritée. En pousse libre, il a tendance à s’étaler par des rejets de souche et son tronc principal est assez court. L’écorce variant du gris au vert est irrégulière avec de nombreuses craquelures vers le bas du tronc. Les jeunes branches du sureau noir ont la particularité d’avoir leur centre empli d’une moelle tendre qui s’enlève facilement pour donner des tubes creux. ( oui  et indiqué par Marc C.)

    Les feuilles du sureau noir sont composées de 5 à 7 folioles dentelées et assez velues sur les nervures. De couleur vert clair puis foncé, elles apparaissent parmi les premières au printemps et sont caduques en fin d’automne. Lorsqu’elles sont froissées, elles dégagent une odeur forte peu agréable.

    Les fleurs qui apparaissent en début d’été sont groupées en grands corymbes blanc-crème, nombreuses et odorantes. Elles donnent de petites baies violet-noir, charnues, regroupées en grappes décoratives et mûres à partir de la mi-août. ( tout juste)

    Le sureau noir convient bien au jardin pour constituer des massifs, des haies naturelles… car on peut le bouturer sur place et il est robuste. Ses variétés horticoles sont plus délicates mais sont parmi les arbustes à feuillage panaché ou lacinié les plus beaux.

    L’usage alimentaire de ses baies principalement mais aussi de ses fleurs est toujours d’actualité, particulièrement en Suisse ou au Québec. Ses fruits sont utilisés également en tant que colorant naturel, en particulier alimentaire. Outre son usage alimentaire qui perdure, le sureau noir a eu un usage médicinal depuis l’Antiquité aussi bien chez les Grecs que chez les Romains. C’est ainsi que son usage est décrit dans l’histoire naturelle de Pline l’Ancien et par Galien dans ses traités de pharmacologie.

    De même, le bois creux de ses jeunes rameaux l’a destiné très tôt à la confection de flûtes ( voilà Marc, le sureau et la musique font air commun),  aussi bien par des pâtres que par des druides. Enfin, en agriculture biologique, les feuilles de sureau améliorent la formation de compost et permettent aussi la fabrication de purin de sureau utilisé pour traiter pucerons et mildiou." ( alors là je prends et ca m'évitera de couper des orties près de la gare de Chaville V  pour faire le purin)

    Sorbier et Sureau

    Les usages culinaires du bon sureau noir.
    Il n'est pas conseillé de manger les baies du sureau noir crues car elles sont légèrement nocives et peuvent provoquer vomissements et/ou diarrhées. La cuisson du fruit (ou de son jus) supprime la sambucine (alcaloïde toxique) qui disparaît à plus de 65° et rend le fruit parfaitement sain à la consommation et la transformation (gelées, sirops, ....)
     

    Bienfaits médicinaux du sureau noir.
    Le sureau contient des vitamines A, B, C et (pour 100g) plus de 1 500mg d'antioxydants favorables à la santé et notamment contre le vieillissement cellulaire. Le sureau noir sert à traiter la grippe, le rhume, les inflammations des bronches, les sinusites, les maux de gorge, les infections virales, il favorise aussi la stimulation des défenses immunitaires, ... La fleurs de sureau a aussi de nombreux bienfaits pour la santé, notamment en infusion. Source : http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=sureau_noir_ps


    En 1999, l'Organisation Mondiale de la Santé a reconnu les usages traditionnels des fleurs de sureau comme diaphorétique (qui provoque la sudation) et expectorant. (Source : www.passeportsanté.net)

     

    Mais le sureau, c'est surtout très bon en gelée sur des tartines grillées, dans une crêpe, sur une gauffre, en sirop  dans le fromage blanc ou en diabolo ou encore en kir (vin blanc ou rosé) avec de la bière, du cidre, en vin chaud... Vous accompagnerez vos taosts de foie gras ou de rilettes avec du confit d'aïl, oignons ou d'échalotes au sureau, et plein d'autres délices et recettes sont possibles (voir sur notre livret de recettes " Sureau Gourmand". ( à voir avec des pros)

    La fleurs de sureau noir distille un parfum de lechees, de miel d'acacia, alors que la baies offre des arômes de murs sauvage très boisées.  Le sureau est unique, car aucun autre arbre fruitier ne propose deux parfums. 

      À noter maintenant !

    À propos du sureau, ne dit plus jamais : " Touche pas, c'est poison".
    - Il n'y a qu'un seul sureau ? Non, il y a 3 variètés et 45 sous-variétés.
    - Tous les sureaux sont-ils toxiques ? Non, seul le sureau yèble l'est.
    - Peut-on sans danger cueillir du sureau noir ? Oui, mais attention au sureau yèble.
    - Peut-on manger du sureau noir cru ? Non, c'est nocif (diarrhés ou vomissements).
    - Le sureau est-ce laxatif ? Non, seul le fruit ou son jus cru l'est.
    - Le sureau n'a pas vraiment bon goût ! Oui, seulement quand il est cru, mais quand il est cuit, c'est divin. ( idée à retenir)


  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Août à 11:27

    Un article intéressant et très instructif sur ces deux magnifiques arbres,

    sureau noir pour les confiture et sorbier des oiseleurs  pour le régal des oiseaux  !!!

    Merci à vous.

    Bonne journée et amicalement, Christiane

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :